Buzz, SocialMedia

Le Social Advertisement, C’est Quoi ?

Social_Advertising

Vous avez indubitablement regardé des centaines et des centaines de publicités de grandes marques et vous n’avez retenu en tête que celles qui avaient été frappantes.

Fini les Pub des années 70, une nouvelle génération est née. Les boîtes de com’ s’arrachent les cheveux pour trouver de nouvelles compotes et de scénarios incontournables afin que leur enseignes puissent être mémorisées dans l’inconscient des téléspectateurs. Entre Bad Buzz, Flash Mob ou animation 3D … Les nouvelles méthodes de séduction se multiplient. dans ce billet, j’ai voulu mettre l’accent sur un nouveau genre de réclame qui attirent pas mal de monde, et surtout la jeune génération, la génération #Geek.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il est très utile de rappeler une notion approximative de ce que nous allons aborder et connue sous le nom de la Social TV. Clément Pellerin, Community Manager et formateur en réseaux sociaux donne une définition de ce que veut dire la Social TV (ou la TV connectée) :

“C’est l’implication des internautes sur les médias sociaux (Facebook & Twitter notamment) dans le déroulement d’une émission télévisée. Ils discutent, critiquent, commentent et partagent tout ce qui s’y dit.”

Le terme “implication” est le sujet principal de discussions lors des meetings et brainstorming des équipes de communication au sein des agences. Une nouvelle manière d’accrocher les téléspectateurs lors des passages réclame à la Télé.

Pour illustrer mes propos, je voulais partager avec vous un premier exemple de ce qu’on peut appeler le “Social Advertisement” :

Pour le lancement de sa nouvelle gamme de voitures prévu en 2014, Lexus a invité plus de 200 de ses fans les plus influents sur la toile pour la création de son nouveau spot publicitaire. L’idée est de demander à chacun d’entre eux d’utiliser la plateforme Instagram pour prendre une photo de la nouvelle voiture, de lui associer chacun un filtre à son goût et de les collecter afin de créer un court métrage en stop motion. Observez le résultat :

Coca Cola a fait presque pareil, en juillet dernier, en envoyant des centaines de T-shirts à ces fans sur Facebook. L’idée est de se faire photographier le motif qui existe sur le T-shirt et de réunir toutes les photos pour en faire un petit court métrage. Comme d’habitude, Coca Cola était toujours au rendez-vous pour répandre la joie et la bonne humeur mais aussi elle a accentué ses efforts sur les aspects “engagement” et “implication” de ces fans fiers de participer à cette belle aventure :

Pour finir en beauté, un troisième exemple, et cette fois-çi ça se passe chez Wendy’s, la grande chaîne de fast-food américaine, qui pour la promotion de son nouveau sandwich “Pretzel Bacon CheeseBurger”, a choisi de séduire sa cible en l’incitant à en goûter et partager son avis sur la plateforme Twitter via le Hashtag #PretzelLoveSongs. Ce n’est pas tout, Wendy’s a sélectionné les plus beaux avis pour en faire des Tweets musicaux chantés par la vedette de la Boys Band 98 Degrees Nick Lachey.

L’intégration des réseaux sociaux dans la réclame est désormais l’une des nouvelles stratégies marketing qui peut bien fonctionner, reste à étudier si la cible est jeune ou moins jeune car il est important de signaler qu’une bonne partie de téléspectateurs n’est pas douée dans la manipulation des plateformes sociales.

Si vous avez, chers lecteurs, des d’autres exemples intéressants de Social Advertisement, n’hésitez pas à nous les faire découvrir dans la partie commentaire.

Par défaut
Buzz, SocialMedia

Après le Harlem Shake, place au « Kamehameha »

Dragon_Ball_Z

Après le Harlem Shake, voiçi le « Kamehameha » : cette nouvelle #Faza envahie déjà le 2ch (l’un des plus importants réseaux sociaux japonais). Ceux qui sont fans de Dragon Ball Z la connaissent très bien, une technique d’attaque inventée par le fameux personnage Manga, Maître Kamé Sennin et puis par son élève Sangoku, qui consiste à envoyer une boule de feu vers son ennemi pour le mettre KO.

Depuis peu les lycéens japonais ont inondé les réseaux sociaux en prenant des photos d’eux produisant la posture « Kamehameha » et de leurs collègues (soi-disant adversaires) décollés du sol et propageaient vers l’arrière par la force du pouvoir magique. Il y’en a même ceux qui veulent se montrer plus ingénieux en ajoutant quelques retouches en photoshop sur les clichés pris et c’est ainsi que les adolescents du Japon ont choisi de passer leur vacances scolaires.

Le mot « Kamé » signifie tortue et le mot « Ha » fait référence à la vague donc ce qui veut dire au sens littéral : la vague destructive de la tortue. Au moins c’est moins vulgaire que le Harlem Shake !

Par défaut